ANNULE : Opéra de Rouen : TELEMANN

Le 21/03/2021 de 16:00 à 17:30

L'orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie revient à la Rotonde pour un spectacle de musique baroque autour du compositeur Georg Philipp TELEMANN, sous la direction musicale de Johannes Pramsohler et accompagné d'Adriana Gonzalez et de seize musiciens.

Distribution

Direction musicale et violon
Johannes Pramsohler

Soliste
Adriana Gonzalez (Soprano)

Flûte 1
Jean-Christophe Falala

Flûte 2
Kouchyar Shahroudi

Violoncelle
Anaël Rousseau

Clavecin
Philippe Grisvard

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie – 16 musiciens.

Programme

Georg Philipp Telemann

Divertimento en mi bémol majeur

Cantate "Ino: Wohin, wo soll ich hin?" en Ut majeur

Concerto pour violon, deux flûtes et violoncelle en Ré majeur

Retrouvez sa biographie sur wikipedia

Durée : 1h20 sans entracte

Direction musicale et Violon : Johannes Pramsohler

Originaire du Tyrol du Sud, mais dorénavant installé à Paris, le violoniste baroque Johannes Pramsohler s’est affirmé au cours des dernières années comme l’un des musiciens les plus polyvalents de sa discipline. Directeur artistique et premier violon de l’Ensemble Diderot, qu’il a fondé en 2008, c’est avec la plus grande précision et un flair infaillible qu’il redonne vie à d’incontournables joyaux d’un répertoire méconnu.

Soliste : Adriana Gonzalez

Adriana Gonzalez est l'une des chanteuses guatémaltèques les plus en vue de sa génération. Née au Guatemala en 1991 elle devient la première musicienne de sa famille. Après ses études à l’Université de Valle, elle est invitée à faire partie du studio d’opéra de l’Opéra national de Paris, où elle a interprété les rôles de Zerlina (Don Giovanni), de Despina (Così fan tutte), de Sapho et Iphise (Les Fêtes d'Hébé). Elle remporte de nombreux prix tels que le 1er prix du concours Otto Edelmann, ainsi que le prix Oper Burg Gars. L'été dernier, Adriana a remporté le premier prix au concours Placido Domingo Operalia 2019 et le prix Pepita Embil Zarzuela à Prague.

L’Orchestre de l’Opéra Rouen Normandie

Véritable cœur battant de la maison, l’Orchestre est dans le bel âge ! Forts de leurs vingt années passées ensemble et consacrées à transmettre leur passion, les quarante musiciens qui le composent sont particulièrement investis auprès du territoire et des publics avec un goût illimité pour tous les répertoires.

Qu’ils se produisent ensemble, en formation de chambre, ou en solistes, leur exigence et recherche d’excellence est toujours la même. Ces qualités sont nourries par les prestigieux chefs invités qui viennent le diriger. Ainsi la saison prochaine verra se succéder, entre autres, les jeunes baguettes de Pierre Bleuse, Pierre Dumoussaud, Chloé Dufresne, ainsi que les remarqués Enrico Onofri, Eivind Gullberg-Jensen et les fidèles Laurence Equilbey et Anthony Hermus.

Tour à tour dans la fosse pour l’opéra ou sur scène pour le symphonique, l’orchestre explore tout le répertoire du baroque au contemporain. À la recherche d’interprétations respectant les époques et les styles, il joue les partitions les plus anciennes sur instruments à cordes en boyau avec archets classiques, souvent complétés par des cuivres et timbales adaptés. Sa virtuosité n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de se mettre à disposition des compositeurs de notre temps et de porter la création musicale aux oreilles de tous.

Orchestre dont la présence en région est une mission forte, il ajoute à sa saison au Théâtre des Arts de Rouen une cinquantaine de concerts en Normandie, de Giverny à Coutances, de Caen à Envermeu.

Il a aussi l’honneur de jouer dans les grandes salles comme la Philharmonie de Paris, le Théâtre des Champs-Élysées, la Seine Musicale, l’Opéra Comique, ainsi que les festivals de La Chaise-Dieu, Besançon ou encore Bruxelles, La Havane, New-York, Delhi, Saint-Pétersbourg, Mascate au Sultanat d’Oman…

Très engagé en direction du jeune public et d’un partage toujours plus large de la musique, il propose un large éventail d’actions pédagogiques sur le territoire, en classe, à l’hôpital, en centre de détention, etc.

Pionnier de la partition dématérialisée grâce à un partenariat avec la start-up française NewZik, l’orchestre mène également des expériences innovantes et numériques, tout comme avec l’application NOMAD PLAY qui permet à tous les musiciens amateurs de « jouer » virtuellement avec l’orchestre.